flèche
Dessin

Pensée vagabonde

Les pensées* du jour

Si les sourds étaient aveugles nous serions débarrassés du traducteur gesticulant et grimacier en marge des allocutions présidentielles.
NB. Quid du sous-titrage télé-texte ?

Offrez un gilet jaune à un pauvre, il aura chaud et pourra faire croire qu'il a une automobile.

Il n'y a pas de sot métier . . . mais il y a des boulots à la c....

Bonaparte était-il bien logé ?

Giles et John sont dans une impasse :
  — Dis-donc, ça ne circule pas beaucoup.
  — Oui, c'est grâce à nous !

Madame Schiappa ira-t-elle à l'ex-position Schiele ?

Le sot : — Je ne comprends pas : j'ai fait l'appel et finalement c'est un râteau !

On ne parle jamais de la détresse du sac en plastique dévoré tout cru par les tortues, ni de celle des méduses qui essaient de s'accoupler avec lui.

Avec Tournaire le vent tourne, pour Sarkozy.

A Gomorrhe rien ne va plus !

Le vide est un rien local, la notion de rien nécessite l'idée de quelque chose.
Local implique un espace plus grand.
La frayeur du silence des espaces infinis c'est, au plafond de la sixtine,
un doigt qui se perd dans le vide.

Non, Bahreïn n'est pas en Alsace.

Où les esprits superficiels vont-ils chercher des paroles creuses ?

Maman ! Marcel il m'harcèle !

Mieux vaut ma bonne à moi que mon Benoit Hamon.

A SFR on est drahi, faut-il laisser faire ?

Un poulet au feu d'artifice : — Oh label rouge !

Entourloupe.
Un député qui change d'étiquette en cours de mandat devrait, ipso facto, être démis de ses fonctions. L'élection partielle qui s'ensuivrait permettant aux électeurs de savoir pour qui ils votent. Non ?

Laver Maria se fait mieux à l'eau bénite.

Un incendie n'est pas un incident.

Monsieur de Rugy est bien pauvre de la crinière.

Montparnasse en panne, rien à boire, les voyageurs ont la pépie. (Guillaume est-il responsable ?)

Chaint-Louis buvait-il du chouchen ? (Ce ne serait que justiche)

Un lien vaut mieux que deux tutorats.

Ce qui fut n'a pas toujours été un sera.

Passé et futur sont des supputations, nous vivons toujours au présent.

Ladurée a pour nous les macarons mais Macron aura-t-il la durée pour lui ?

Seize :
  — 7 et 3, 10
  — 13 et 3
En tout cas ce n'est pas large.

Dieudonné, il aurait demandé un reçu !

Si nous bétonnions la Côte-d'Azur il y aurait moins d'incendies l'été.

Qui trop embrase mal éteint. (Pompier pyromane)

La néoténie, capacité de se reproduire à l'état larvaire, qui nous affecte nous prive de métamorphose en nous évitant le tissage du cocon.
Quelques-uns, cependant, après un long apprend-tissage, franchissent cette étape :
Les anges, bien sûr, mais aussi :

Plus on est de Fu moins on riz. (Confucius)

Si les vacances duraient plus longtemps nous aurions moins de temps pour les préparer.

Tant va la cruche à l’eau Raffarin il se casse.

A Sodome Loth a ri, alors pourquoi parler de phoques ?

Chaque fois que tu te demandes de quoi tu as l’air, dis-toi que tu as l’air de quelqu’un qui se demande de quoi il a l’air.

En Alabama quand le vent tourne c'est trop tard.

Aujourd'hui, au menu, il y a macreux et trognon.

Pour Valls, ça tourne mal.

C’est Marisol Touraine qui faisait pleuvoir sur Hollande ?
  (Dans le même esprit c’est pas gagné à Toulouse !)

Curieusement les cumulus donnent des averses d'eau froide.

Les ascètes se suicident au curare.

Les Bantous viennent-ils du Bhoutan ?

L'émir adore les minarets.

Martine Aubry, femme de gauche donc mal à droite qui ne sait rien faire de ses Lillois.

Le mariage c'est du parti pris.

Ségolène elle a Poitou dit.

On peut rire de tout sauf du Mossad. (Humour juif)

Jack Lang est à la politique ce que Gérard holtz est à la télévision. Des faitouts. Creux et inoxydables.

En Iran on cultive la tomate farsi.

Dieu est un ordinateur en panne qui a créé l'Homme dans l'espoir que celui-ci pourrait le réparer.
(Il nous a créé en dernier quand il marchait déjà beaucoup moins bien.)

Il n'est de pire aîné que plus vieux. (proverbe palois)

Le réchauffement succède à la guère froide.

  * Bon d'accord.